Le marché français de la téléphonie mobile représente 51 millions de consommateurs soit près de 80% de la population française. Ce taux de pénétration bien qu’élevé laisse encore une marge de croissance si on le compare par exemple à celui de l’Italie égal à 109%, ou aux 50% des 7-11 ans ayant un mobile. En France, seulement 50% des plus de 60 ans sont équipés en mobile. (Sources ARCEP).

Consommation téléphonique

En 2006, les Français ont dépensé 20 milliards d’euros dans la téléphonie mobile (source ARCEP) soit en moyenne une facture mensuelle de 28€ TTC par client, ce qui correspond à 2H40 par mois. Ce niveau est très supérieur aux autres pays européens.

Evolution du Parc de Client

Les opérateurs ont conquis plus de 50 millions de personnes en l’espace de 10 ans. Le marché arrive à maturité d’après ce tableau.
Selon l’Arcep le parc se compose de 65% de contrats avec forfait et 35% sont des offres prépayés.

Taux de couverture de la population Française

La quasi-totalité du territoire est couverte en 2G. Un protocole d’accord entre les 3 opérateurs a comme objectif d’arriver à un taux de couverture de 99% de la population fin 2007.

Le réseau 3G lancé en 2003 a un taux de couverture identique aux pays européens. Il reste donc encore beaucoup d’investissement. A noter l’opérateur Bouygues commence à peine à développer son propre réseau.

Utilisation du téléphone mobile

Les 25 -39 ans privilégient une utilisation fonctionnelle ; ils savent utiliser les outils mais d’une manière occasionnelle.

Pour les 12-24 ans, le mobile est un objet du quotidien. Ils savent tirer les fonctionnalités  et les atouts.  C’est pour eux un outil indispensable.

Un secteur dynamique

Le dynamisme du marché français n’est pas uniquement dépendant de la croissance de nouveaux clients. En effet les investissements des opérateurs et des fabricants, pour proposer de nouvelles fonctionnalités et d’autres services, accélèrent le renouvellement de l’offre. Ce phénomène continu permet de garder des niveaux de revenus élevés pour les opérateurs qui commercialisent des nouveaux services. Il stimule aussi la demande des nouveaux téléphones mobiles seuls capables de supporter ces nouvelles fonctionnalités (MP3, radio, visiophonie, mails…).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *