Situées à égale distance de l’ équateur, les deux calottes polaires reçoivent sensiblement la même quantité d’ énergie solaire.

Mais l’ Antarctique est un immense continent isolé de 13 millions de kilomètres carrés, tandis que    l’ Arctique est une mer gelée à sa surface, sur quelques mètres d’ épaisseur. Sous la banquise du pôle Nord, l’ eau circule à une température avoisinant 0°C, ce qui empêche un trop fort refroidissement de la zone.

L’ antarctique, lui, ne bénéficie pas de cet effet « modérateur » de l’ océan. Et sa topographie est telle que courants et vents froids viennent « s’ enrouler » autour du continent, empêchant les masses d’ air plus chaudes, venant des latitudes plus tempérées, d’ y pénétrer. En arctique, les échanges de masses d’ air avec le nord de l’ Europe se font mieux. C’ est pourquoi les températures sont plus basses en Antarctique : on y a enregistré le record absolu de la plus basse température sous abri :  -89°C.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *