Plus de 8 Français sur 10 utilisent un téléphone mobile. Le marché semble arrivé à maturité, mais il est loin d’avoir révélé tout son potentiel. Il va notamment être dynamisé par le déploiement des réseaux haut débit (3G, HSDPA…) qui apportent un plus grand confort d’utilisation et autorisent la mise en place de nouveaux services, des nouvelles règles (Résiliation en moins de 10jours).

Les sites Internet ont dépassé les 9 milliards d’euros de Chiffre d’affaires avec une progression de 33% en 2006. Rien d’étonnant alors que les opérateurs et beaucoup de revendeurs aient lancé leur site Internet pour tirer profit du potentiel de ce canal de vente. Meilleurmobile.com est un site Internet ; il fait donc partie de cette évolution et, il est donc en concurrence avec les autres sites Internet et les boutiques physiques.
Comment meilleurmobile.com peut se positionner au mieux sur ce marché ? Pourquoi les internautes achètent-ils en ligne ? Comment se comportent les utilisateurs et quelles sont leurs attentes ? C’est ce que nous allons voir dans ce mémoire pour répondre à la problématique :

Comment développer les ventes de mobiles grâce à la vente de services par internet ?

Pour répondre à cette problématique nous allons aborder plusieurs points : L’histoire de la téléphonie mobile, le marché actuel, les acteurs, la concurrence. Le but est de connaître le marché pour générer des ventes et donc accompagner le développement de meilleurmobile.com. Ensuite seront étudiées les attentes futures des internautes pour en déceler les axes de progression à meilleurmobile afin de devenir précurseur sur son marché.

Enfin nous analyserons les conséquences pour la société et pour le site Internet.

 

One Response to Introduction sur le mémoire : Contexte en 2007

  1. Blanad dit :

    Je suis entie8rement d’accord avec le contenu de cet lrticae. Rien qu’en de9but de cette anne9e, j’ai presque pas utiliser mon compte (gmail) pour envoyer des emails. Je suis assez souvent en ligne sur les re9seaux sociaux, donc toujours en contact avec mes proches et amis.Je pense que les professionnels ne vont pas attendre bien longtemps avant d’aller en masse a la conqueate des re9seaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *